Programme I Colloque international “Littérature et Démocratie où comment lire l’Histoire autrement” I Tunis I 18-19 avril 2019

Organisé dans le cadre de l’Unité de recherche imaginaire méditerranéen et interculturalité, approches comparées et du GDRI CNRS Littérature et démocratie (XIXe-XXIe). En partenariat avec l’académie des sciences, des lettres et des arts Beit-Al-Hikma.

Université de Tunis, 18-19 avril 2019.

Comité d’organisation :

Sonia FITOURI-ZLITNI, Kmar BENDANA, Salah DEGANI, Sihem SIDAOUI, Dorra BASSI

Comité scientifique :

Kmar BENDANA (ISHTC), Catherine BRUN, (ParisIII, Sorbonne nouvelle), Mounira CHAPOUTOT, (Université de Tunis), DAROS Philippe, (ParisIII, Sorbonne nouvelle), Kamel GAHA,(Université El Manar, ISSHT), FITOURI-ZLITNI Sonia, (Université de Tunis, FSHST),Latifa LAKHDAR (Université de Tunis, FSHST), Inès MRAD DALI (EHESS), Mohamed-Salah OMRI, (University of Oxford, St. John’s College), Philippe ROUSSIN, (CNRS), Sebastian VEG (EHESS).

Argumentaire

Depuis plusieurs décennies, la question de la légitimation de l’Histoire comme récit véridique, totalisant et scientifique fait l’objet d’une sérieuse interrogation. Les relations entre Histoire et Littérature sont, par là-même, redéfinies. Loin de raviver le « vieux débat » qui consisterait à confronter le récit romanesque et le récit historique, l’intelligence du passé a besoin d’écriture au sens littéraire du terme et la littérature a besoin de l’histoire, de la sociologie, de l’anthropologie, de la psychologie…Il nous a paru judicieux d’étudier, lors de ce colloque, les rapports entre Histoire et Littérature comme voies d’accès complémentaires au passé et réfléchir sur les différents modes de production des récits (fictionnels et/ou historiographiques) qui informent de façon spécifique les réalités qui les sous-tendent.

 

CfP I Literature and Democracy, or How to Read History Otherwise I Tunis I 18-19 April 2019

L’UNITÉ DE RECHERCHE IMAGINAIRE MEDITERRANÉEN ET INTERCULTURALITÉ. APPROCHES COMPARÉES

AND

GDRI CNRS LITERATURE AND DEMOCRACY (XIXTH– XXI St CENTURIES):

THEORETICAL, HISTORICAL AND COMPARATIVE APPROACHES

ORGANISE

AN INTERNATIONAL CONFERENCE

Literature and Democracy, or How to Read History Otherwise

18-19 April 2019

University of Tunis/ FSHST

and

Academy of Sciences, Letters and Arts Beit-Al-Hikma

I try to rewrite history in order to reflect the point of view of people who have been excluded, because the history we’ve had up to now has only been the history seen from on high, history from the point of view of politicians, generals, militarists and industrialists…

Howard Zinn

Over the past few decades, the legitimising of History as a truthful, totalising and scientific narrative has been seriously questioned. By this fact alone, the relations between History and Literature are being redefined. Far from bringing back the “old debate” that consists of confronting novelistic narrative and historical narrative, intelligence of the past is in need of writing in the literary sense of the term, just as literature is in need of history, sociology, anthropology, psychology, etc. At this conference, it seems to us judicious to study the relations between History and Literature as complementary channels of access to the past and to reflect on the various modes of production of narratives (fictional and/or historiographic) that specifically inform the realities underlying them.

This call for papers is restricted to the members of the GDRI

Continuer la lecture

AàC I Littérature et Démocratie où comment lire l’Histoire autrement I Tunis I 18-19 avril 2019

L’UNITÉ DE RECHERCHE IMAGINAIRE MEDITERRANÉEN ET INTERCULTURALITÉ. APPROCHES COMPARÉES

ET

GDRI CNRS LITERATURE AND DEMOCRACY (XIXTH– XXI St CENTURIES):

THEORETICAL, HISTORICAL AND COMPARATIVE APPROACHES

ORGANISENT

UN COLLOQUE INTERNATIONAL

Littérature et Démocratie où comment lire l’Histoire autrement

18-19 avril 2019

Université de Tunis/ FSHST

et

Académie des Sciences, des Lettres et des Arts Beit-Al-Hikma

J’essaie de réécrire l’histoire afin de refléter le point de vue de ces gens qui ont été exclus; parce que l’histoire que nous avons jusqu’à présent n’a été que l’histoire vue d’en-haut, l’histoire du point de vue des politiciens, des généraux, des militaristes et des industriels…

Howard Zinn

Depuis plusieurs décennies, la question de la légitimation de l’Histoire comme récit véridique, totalisant et scientifique fait l’objet d’une sérieuse interrogation. Les relations entre Histoire et Littérature sont, par là-même, redéfinies. Loin de raviver le « vieux débat » qui consisterait à confronter le récit romanesque et le récit historique, l’intelligence du passé a besoin d’écriture au sens littéraire du terme et la littérature a besoin de l’histoire, de la sociologie, de l’anthropologie, de la psychologie…Il nous a paru judicieux d’étudier, lors de ce colloque, les rapports entre Histoire et Littérature comme voies d’accès complémentaires au passé et réfléchir sur les différents modes de production des récits (fictionnels et/ou historiographiques) qui informent de façon spécifique les réalités qui les sous-tendent.

Cet appel à communications est réservé aux membres du GDRI

Continuer la lecture

Séminaire / Seminar 2018-2019

Séminaire Littérature et démocratie : approches théoriques, historiques et comparatives (XIXe-XXIe siècles)

Le séminaire est ouvert aux doctorants et étudiants de M2 de l’ENS, de l’EHESS et de Littérature Générale et Comparée comme de Littérature et langue françaises de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3

Il est coorganisé par

  • Catherine Brun, professeur à l’Université Sorbonne-Nouvelle
  • Dominique Combe, professeur à l’ENS
  • Philippe Daros, professeur à l’Université Sorbonne-Nouvelle
  • Philippe Roussin, directeur de recherche au CNRS (CRAL)
  • Sebastian Veg, directeur d’études de l’EHESS (CCJ-CECMC )

Les séances se déroulent à l’EHESS – Mercredi de 17 h à 19 h (105 bd Raspail 75006 Paris ; salle 13)

Depuis une vingtaine d’années, la réflexion sur les liens entre la littérature et la démocratie se pose dans un contexte doublement redéfini : 1- la théorie et l’histoire littéraires sont désormais confrontées aux questions de la raison d’être, de la place et de la fonction de la littérature dans la symbolique culturelle et sociale ; 2- la littérature fait l’objet d’un nouveau type de questionnement de la part des sciences humaines et sociales. Par ailleurs, les réflexions en cours sur la démocratie permettent d’interroger le rapport entre littérature et politique, dans un contexte qui n’est plus celui de la dichotomie engagement – autonomie.

Continuer la lecture

Literature, Democracy and Transitional Justice | Oxford | 18-20 march 2018

LITERATURE, DEMOCRACY AND TRANSITIONAL JUSTICE

An International Colloquium
18, 19, & 20 MARCH 2018
ST JOHN’S COLLEGE and MAISON FRANÇAISE D’OXFORD
OXFORD

Colloque International

LITTÉRATURE, DÉMOCRATIE ET JUSTICE TRANSITIONNELLE

 

Open to the public

The colloquium is part of the activities of “GDRI Literature and Democracy (19th-21st centuries) : Theoretical, Historical and Comparative Approaches”, an international research network. This colloquium brings together participants from over a dozen countries who adress specific situations of transitional justice across the globe including Spain, Portugal, Argentina, Columbia, Tunisia, South Africa, Rwanda, Taiwan, Algeria and former Yugoslavia. The event seeks to open dialogue between scholars working on authoritarian systems and democratic transitions in the fields of literary studies, history, philosophy and law. It also features the Syrian writer Zakaria Tamer.

 

Programme & Schedule

Continuer la lecture

AàC | Littérature, Démocratie et Justice transitionnelle | Oxford | 7 janv. 2018

GDRI Littérature et démocratie (XIXe – XXIe siècles) : approches théoriques, historiques et comparatives

 

Colloque International
LITTÉRATURE, DÉMOCRATIE ET JUSTICE TRANSITIONNELLE
18, 19, & 20 MARS 2018
ST JOHN’S COLLEGE et MAISON FRANÇAISE D’OXFORD
OXFORD

 

Cet appel à communications est réservé aux membres du GDRI

 

La justice transitionnelle est un phénomène relativement nouveau qui a paru émerger subitement, au tournant des années 80, à la fin de la Guerre Froide. L’émergence massive des justices transitionnelles au niveau international a, pour cette raison, pu être décrite en termes de « Justice cascade » de nature à la fois culturelle, politique et juridique (K. Sikkink, 2011). Alors que ses origines juridiques sont à chercher, selon les spécialistes, dans la justice d’après guerre de Nuremberg (imprescriptibilité des crimes) et ses origines historiques en Argentine (1983) (avec des précédents en Grèce et au Portugal), elle a surtout été mise en œuvre dans les anciennes colonies et dans les démocraties émergentes en Europe de l’Est, en Afrique du sud, et dans certaines parties de l’Afrique et du Moyen Orient. Elle a, d’abord, été mise en place en Argentine puis au Chili après la chute des dictatures militaires, dans le contexte de ce qu’on a nommé la « troisième vague de démocratisation» et des réflexions visant à organiser la transition des régimes dictatoriaux vers des régimes démocratiques.  Continuer la lecture

CfP | Literature, Democracy and Transitional Justice | Oxford | 7 jan. 2018

GDRI Literature and democracy (XIXth- XXIst centuries) : theoretical, historical and comparative approaches

 

LITERATURE, DEMOCRACY AND TRANSITIONAL JUSTICE
18, 19, & 20 MARCH 2018
ST JOHN’S COLLEGE and MAISON FRANÇAISE D’OXFORD
OXFORD

 

An international colloquium
This CALL FOR PAPERS is restricted to the members of the GDRI

 

Transitional Justice is a relatively new phenomenon, which may have seemed to emerge
suddenly at the end of the 1980s, at the end of the Cold War. The massive emergence of
transitional justice at the international level has, for this reason, been described in terms
of “justice cascade” of both cultural and political nature (K. Sikkink, 2011). While its
juridical origins, according to scholars, are to be found in the post war Nuremberg
(imprescriptibility of crimes) and its historical origins in Argentina (1983) (with
precedents in Greece and Portugal), it has been applied more to former colonies and
emerging democracies, in Eastern Europe, South Africa and parts of Africa and the
Middle East. It was first implemented after the fall of the military dictatorships in
Argentina, then in Chile, in the context of what has been called “the third wave of
democratization” and as part of the reflections aimed at organizing the transition from
dictatorial regimes to democratic regimes.

Continuer la lecture

Séminaire/ Seminar 2017-2018

Littérature et démocratie : approches théoriques, comparatives et historiques (XIXe-XXIe siècle)

  • Catherine Brunprofesseur à l’Université Sorbonne-Nouvelle(TH) ( Hors EHESS )
  • Dominique Combeprofesseur à l’ENS(TH) ( Hors EHESS )
  • Philippe Darosprofesseur à l’Université Sorbonne-Nouvelle(TH) ( Hors EHESS )
  • Philippe Roussindirecteur de recherche au CNRS(TH) ( CRAL ) Enseignant référent pour cette UE
  • Sebastian Vegdirecteur d’études de l’EHESS ( CCJ-CECMC )

Depuis une vingtaine d’années, la réflexion sur les liens entre la littérature et la démocratie se pose dans un contexte doublement redéfini : 1) la théorie et l’histoire littéraires sont désormais confrontées aux questions de la raison d’être, de la place et de la fonction de la littérature dans la symbolique culturelle et sociale ; 2) la littérature fait l’objet d’un nouveau type de questionnement de la part des sciences humaines et sociales. Par ailleurs, les réflexions en cours sur la démocratie permettent d’interroger le rapport entre littérature et politique, dans un contexte qui n’est plus celui de la dichotomie engagement – autonomie. Il s’agit plutôt d’analyser le rôle de la littérature dans la construction sociale de l’expérience quotidienne, de l’institutionnalisation d’un ou de multiples espaces publics et du partage de normes disputées dans le cadre de régimes politiques eux-mêmes divers.

Continuer la lecture

P. Roussin | Vie des réseaux : Présentation du GDRI | La Lettre de l’InSHS | sept. 2017

Présentation du GDRI dans “Vie des réseaux” de la Lettre d’information SHS du CNRS du mois de septembre 2017 (n°49) par Philippe Roussin

Image de couverture du volume Escribir la democracia. Literatura y transiciones democráticas (siglos XX- XXI) à paraître fin 2017 ou début 2018 aux Presses de la Casa de Velazquez © Pedro Armestre (AFP)

 

GDRI Littérature et démocratie :
perspectives théoriques, historiques et comparatistes (XIXe-XXIe siècles)

Depuis plus d’une trentaine d’années, la littérature fait l’objet d’une attention renouvelée et soutenue de la part des sciences humaines et sociales. Celles-ci la comprennent souvent comme une manière de connaissance ou de savoir social. Elles avancent aussi, parfois, que la littérature se confond avec la multiplicité des récits qui manifestent un accord conventionnel sur la communauté et sur le monde.
Continuer la lecture

“Liberté d’expression” littéraire et régimes démocratiques | Paris | 20-21 avril 2017

Colloque GDRI « Liberté d’expression » littéraire et régimes démocratiques. Censure et autocensure aujourd’hui

International Symposium Literary “freedom of expression” and democratic regimes. Censorship and Self-Censorship Today

 

Le jeudi 20 et le vendredi 21 avril 2017

à Paris III – Sorbonne Nouvelle
Maison de la recherche, Salle Athena
4 rue des irlandais 75005 Paris

Organisateurs :

  • Catherine Brun
  • Philippe Daros
  • Philippe Roussin

Continuer la lecture

Séminaires / Seminars | 2016-2017

Doctoral Seminar « Littérature et démocratie  : approches théoriques, comparatives et historiques (XIXe-XXIe siècle) », a monthly GDRI Seminar organised by Dominique Combe (ENS), Philippe Roussin (CNRS), Sebastian Veg (EHESS), Philippe Daros (Sorbonne Nouvelle – Paris 3) and Catherine Brun (Sorbonne Nouvelle – Paris 3), from the start of the 2016-2017 academic year.

Continuer la lecture

Calendrier / Schedule | 2018-2019

2018

  • Les scènes du conflit en régime démocratique. Écritures, expériences et théories politiques de l’antagonisme (XIXe /XXIe siècles)

Colloque organisé à la Casa de Velázquez, Madrid, printemps/été 2018 Responsable : Agnès Delage, Maitres de conférences, Université Aix-Marseille

La littérature peut être pensée comme un espace où s’élaborent différents régimes de discursivité de la conflictualité politique. Nous souhaitons privilégier la saisie de la multiplicité de ces formulations du conflit en associant une approche pratique des acteurs et des expériences du conflit (peuple, communautés, sujets politiques collectifs en contexte de conflit) à une analyse des théories du conflit et de ses résolutions possibles (démocratie agonistique / démocratie délibérative). D’un point de vue esthétique et rhétorique, l’étude des écritures, des situations de paroles, des dramaturgies du conflit, à la fois politique linguistique, qui configurent la diversité des «scènes du conflit», doit permettre de suivre, entre le XIXe et le XXIe siècle, tout ce qui manifeste un conflit proprement politique, c’est-à-dire concernant l’existence même d’une scène commune, au sein de la démocratie.

Continuer la lecture

Calendrier / Schedule | 2016

  • March: meeting in Paris in order to organise the Conference “Censure et littérature en régime démocratique” (Paris, fall 2016)
  • Modernité de la pensée juridique de Voltaire

Journée d’étude internationale organisée dans deux lieux : Cour de Cassation, Paris février 2016 ; Maison Française d’Oxford, juin 2016. Responsables : Nicholas Cronk (Voltaire Foundation), Anne Simonin (MFO)

Continuer la lecture