Séminaire/ Seminar 2017-2018

Littérature et démocratie : approches théoriques, comparatives et historiques (XIXe-XXIe siècle)

  • Catherine Brunprofesseur à l’Université Sorbonne-Nouvelle(TH) ( Hors EHESS )
  • Dominique Combeprofesseur à l’ENS(TH) ( Hors EHESS )
  • Philippe Darosprofesseur à l’Université Sorbonne-Nouvelle(TH) ( Hors EHESS )
  • Philippe Roussindirecteur de recherche au CNRS(TH) ( CRAL ) Enseignant référent pour cette UE
  • Sebastian Vegdirecteur d’études de l’EHESS ( CCJ-CECMC )

Depuis une vingtaine d’années, la réflexion sur les liens entre la littérature et la démocratie se pose dans un contexte doublement redéfini : 1) la théorie et l’histoire littéraires sont désormais confrontées aux questions de la raison d’être, de la place et de la fonction de la littérature dans la symbolique culturelle et sociale ; 2) la littérature fait l’objet d’un nouveau type de questionnement de la part des sciences humaines et sociales. Par ailleurs, les réflexions en cours sur la démocratie permettent d’interroger le rapport entre littérature et politique, dans un contexte qui n’est plus celui de la dichotomie engagement – autonomie. Il s’agit plutôt d’analyser le rôle de la littérature dans la construction sociale de l’expérience quotidienne, de l’institutionnalisation d’un ou de multiples espaces publics et du partage de normes disputées dans le cadre de régimes politiques eux-mêmes divers.

Continuer la lecture

P. Roussin | Vie des réseaux : Présentation du GDRI | La Lettre de l’InSHS | sept. 2017

Présentation du GDRI dans “Vie des réseaux” de la Lettre d’information SHS du CNRS du mois de septembre 2017 (n°49) par Philippe Roussin

Image de couverture du volume Escribir la democracia. Literatura y transiciones democráticas (siglos XX- XXI) à paraître fin 2017 ou début 2018 aux Presses de la Casa de Velazquez © Pedro Armestre (AFP)

 

GDRI Littérature et démocratie :
perspectives théoriques, historiques et comparatistes (XIXe-XXIe siècles)

Depuis plus d’une trentaine d’années, la littérature fait l’objet d’une attention renouvelée et soutenue de la part des sciences humaines et sociales. Celles-ci la comprennent souvent comme une manière de connaissance ou de savoir social. Elles avancent aussi, parfois, que la littérature se confond avec la multiplicité des récits qui manifestent un accord conventionnel sur la communauté et sur le monde.
Continuer la lecture