Programme I Colloque international « Littérature et Démocratie où comment lire l’Histoire autrement » I Tunis I 18-19 avril 2019

Organisé dans le cadre de l’Unité de recherche imaginaire méditerranéen et interculturalité, approches comparées et du GDRI CNRS Littérature et démocratie (XIXe-XXIe). En partenariat avec l’académie des sciences, des lettres et des arts Beit-Al-Hikma.

Université de Tunis, 18-19 avril 2019.

Comité d’organisation :

Sonia FITOURI-ZLITNI, Kmar BENDANA, Salah DEGANI, Sihem SIDAOUI, Dorra BASSI

Comité scientifique :

Kmar BENDANA (ISHTC), Catherine BRUN, (ParisIII, Sorbonne nouvelle), Mounira CHAPOUTOT, (Université de Tunis), DAROS Philippe, (ParisIII, Sorbonne nouvelle), Kamel GAHA,(Université El Manar, ISSHT), FITOURI-ZLITNI Sonia, (Université de Tunis, FSHST),Latifa LAKHDAR (Université de Tunis, FSHST), Inès MRAD DALI (EHESS), Mohamed-Salah OMRI, (University of Oxford, St. John’s College), Philippe ROUSSIN, (CNRS), Sebastian VEG (EHESS).

Argumentaire

Depuis plusieurs décennies, la question de la légitimation de l’Histoire comme récit véridique, totalisant et scientifique fait l’objet d’une sérieuse interrogation. Les relations entre Histoire et Littérature sont, par là-même, redéfinies. Loin de raviver le « vieux débat » qui consisterait à confronter le récit romanesque et le récit historique, l’intelligence du passé a besoin d’écriture au sens littéraire du terme et la littérature a besoin de l’histoire, de la sociologie, de l’anthropologie, de la psychologie…Il nous a paru judicieux d’étudier, lors de ce colloque, les rapports entre Histoire et Littérature comme voies d’accès complémentaires au passé et réfléchir sur les différents modes de production des récits (fictionnels et/ou historiographiques) qui informent de façon spécifique les réalités qui les sous-tendent.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.