Publications du GDRI

PUBLICATIONS COLLECTIVES

 

BONVALOT Anne-Laure, DELAGE Agnès, REBREYEND Anne-Laure et ROUSSIN Philippe (Dirs.), Escribir la democracia. Literatura y transiciones democráticas (siglos XX-XXI), Madrid, Casa de Velázquez, à paraître (2018), 215 p.

Actes du colloque “Littératures et transitions démocratiques : études de cas”, 9-11 février 2015 à Madrid. Organisé par : Anne-Laure Bonvalot, Philippe Daros, Annick Louis, Stéphane Michonneau, Anne-Laure Rebreyand etPhilippe Roussin avec pour partenaires institutionnels : Maison Française d’Oxford (USR 33129, CNRS-MAE), LabEX Création Art et Patrimoine (PresHesam), Centre d’études et de recherches comparatistes, Université Paris III –Sorbonne Nouvelle. Programme.

Depuis plus d’une vingtaine d’années, la question des rapports de la littérature et de la démocratie se pose dans un contexte de renouvellement de l’intérêt pour la nature des liens qu’entretiennent la littérature et la politique, mais aussi de reconfiguration des questionnements que les sciences humaines et sociales adressent à la littérature, qu’elles la tiennent pour l’exemple déjà réalisé d’organisations cognitives et de catégorisations politiques et morales, pour un savoir social, pour une forme de connaissance ou de philosophie pratique, etc. Les transitions démocratiques intervenues depuis le milieu des années 1970 en Europe du Sud, en Amérique latine, en Asie, en Europe de l’Est à partir de 1989, et dans certains pays arabes récemment ne sont pas étrangères à ces interrogations. On se propose d’analyser précisément comment la littérature s’est trouvée mêlée à ces processus historiques, d’étudier la manière dont elle peut participer d’une logique de formulation de la démocratie.

ROUSSIN Philippe et VEG Sebastian (dirs.), “Démocratie et littérature. Expériences quotidiennes, espaces publics, régimes politiques”, Communications, n°99, vol. 2, 2016, 240 p. Disponible sur Cairn.

Depuis quelques années, les réflexions en cours sur la démocratie permettent de poser autrement la question du rapport entre littérature et politique, dans un contexte qui n’est plus celui de la dichotomie engagement – autonomie. Il s’agit plutôt d’analyser le rôle de la littérature dans la construction sociale de l’expérience quotidienne, de l’institutionnalisation d’un ou de multiples espaces publics et du partage de normes disputées dans le cadre de régimes politiques eux-mêmes divers. […]

Sommaire :

  • Philippe Roussin, Sebastian Veg, Présentation
  • Yan Lianke (traduit du chinois par Sebastian Veg), Le Ciel et la vie choisissent celui qui perçoit l’obscurité Discours de réception du prix Kafka 2014
  • Luc Boltanski, Les conditions d’apparition du roman policier Énigmes et complots dans les métaphysiques politiques du xxe siècle
  • Alain Viala, Littérature restreinte et démocratie restreinte : retour à Victor Cousin
  • Patrick McGuinness (traduit de l’anglais par Clément Dessy), Existe-t-il une politique du symbolisme ?
  • Michael Holland, Quand l’insoumission se déclare : Maurice Blanchot entre 1958 et 1968
  • Philippe Roussin, Tout dire ou le gouvernement de la langue
  • Jean-Marie Schaeffer, James Joyce et l’homme du commun
  • Emmanuel Bouju, Ce « sujet à éclipses » qu’on dit démocratique Fiction collective et mémoire partagée
  • Peter D. McDonald (traduit de l’anglais par Henriette Korthals Altes) et Philippe Roussin, Quelle littérature ? Quelle démocratie ? Quel espace public ? Les leçons de l’année 1988 en Afrique du Sud
  • Philippe Daros, Wu Ming, la New Italian Epic : les paradoxes d’un espace public virtuel
  • Tristan Leperlier, Les écrivains algériens et l’expérience démocratique dans les années 1990
  • Zoé Carle, Les slogans de la révolution égyptienne, épure d’une épopée tue ?
  • Sebastian Veg, Langues vernaculaires, espaces locaux et revendication démocratique en Chine, du mouvement du 4 Mai à l’époque contemporaine
  • Yinde Zhang, Le mirage de l’oralité dans le roman chinois contemporain
  • Chaohua Wang (traduit de l’anglais par Adriana Bontea), et Philippe Roussin,  Globalisation de la République des Lettres ? Le prix Nobel de littérature de Mo Yan
  • Esther M. K. Cheung (traduit de l’anglais par Henriette Korthals Altes), et Philippe Roussin, L’itérabilité de la poésie topographique à Hong Kong

 

PUBLICATIONS INDIVIDUELLES

 

BOBLET Marie-Hélène

  • « Voyage au bout de la nuit : un roman de la pitié démocratique ? », Esprit, n° 8-9, août-septembre 2007, pp. 55-75. Disponible sur HAL.
  • « Le theatrum mundi de Michel Vinaver », Esprit, n° 10, octobre 2009, pp. 31-50. Disponible sur HAL.
  • « L’Holocauste dans les romans et essais de Sylvie Germain », Vichy, 2010, R.J. Golsan éd., L’Esprit créateur, hiver 2010, vol. 50, n°4, pp. 67-80.
  • « Le récit affecté par l’Histoire : Les Disparus et L’Origine de la Violence », in Mémoires occupées, M. Dambre (éd.) P.S.N., 2013, pp. 71-80.
  • « Du chagrin. Sur Entre chagrin et néant de Marie Cosnay », in C. Brun et A. Schaffner (dir.), Des écritures engagées aux écritures impliquées, Dijon, E.U.D., 2015, pp. 177-186. Disponible sur le Journal du Mauss.
  • « D’une résurgence à l’autre : de Shoah à La Question humaine », French Forum, Special Issue : Résurgence/Oubli, vol. 41, n° 1-2, 2016, University of Pennsylvania, Ph. Met (ed.).
  • « Au nom des ressources humaines », Quand la littérature fait savoir. Mutations, institutions, interactions, Contemporary French & Francophone studies, Sites, A. Rousso, J.-M. Moura, D. Viart, (éds.), Connecticut, 2016. Disponible sur Journal du Mauss.
  • « Contre « la cruauté qui vient » : les modalités de l’écriture engagée de Marie Cosnay », 31ème Colloque international Mauriac : Ecrire, c’est agir, Karima Yatribi et Caroline Casseville (org.), Université Mohammed V, Rabat, 2-3 novembre 2017.

BONVALOT Anne-Laure

  • Fictions politiques. Esthétiques de l’engagement littéraire dans l’Espagne contemporaine, Paris, Classiques Garnier, Collection « Littérature, histoire, politique », à paraître (2018).
  • « Esthétiques de l’inacceptable dans le roman espagnol contemporain », in Raphaëlle Guidée et Patrick Savidan (Éds.), Dire les inégalités. Représentations, figures, savoirs, Rennes, PUR, 2017, pp. 111-120.
  • « La guerra de los mundos en algunas ficciones del Antropoceno : agonística ambiental y poéticas de la habitabilidad », Ecozon@, vol. 8, n° 1, « South Atlantic Ecocriticism », 2017, pp 98-112. Disponible sur Ecozona.
  • « Le mot révolution dans le roman engagé de Belén Gopegui : sens, usages, effets, scandales », in Ghislaine Rolland Lozachmeur (Éd.), Les mots en guerre. Les discours polémiques : aspects sémantiques, stylistiques, énonciatifs et argumentatifs, Rennes, PUR, 2016, pp. 493-502.
  • « Le discours romanesque face au capitalisme : mobilisation des affects et contingence de la représentation », L’Homme et la société, vol. 200, n° 2, « Économie et littérature », 2016, pp. 121-138.
  • « La robinsonnade dans les “romans de la crise” de la Péninsule Ibérique : scènes de l’inhabitable et faillite de l’“homme économique” », Loxias, n° 52, « (Re)lectures écocritiques : l’histoire littéraire européenne à l’épreuve de la question environnementale », mars 2016. Disponible en ligne.
  • Avec Canela Llecha Llop, « Quand l’histoire se fait Histoire : devenirs du passé, a(d)venirs du présent dans la fiction mémorielle de l’Espagne contemporaine », Pandora, n° 10, « Politiques, récits et représentations mémorielles en Espagne et en Amérique Latine aux XXe et XXIe siècles », automne 2015, pp. 193-207.
  • « Une approche de la marge par l’hétérotopie narrative : La mano invisible et La habitación oscura d’Isaac Rosa », HispanismeS (SHF), n° 5, « Formes de la marginalité dans la prose narrative espagnole de notre temps (2000-2014) », premier semestre 2015, pp. 110-124.
  • « Pragmatique du roman engagé : Babelia ou le partage du possible en littérature », Revue électronique Dissidences, n° 5, printemps 2013. Disponible en ligne.
  • « Poétique de l’événement et renouvellement de l’écriture engagée : l’écriture performative dans le roman en marche d’Isaac Rosa », in Marie-Laure Acquier et Philippe Merlo (Éds.),  La relation de la littérature à l’événement (XIX-XX siècles), Paris, L’Harmattan, 2012, pp. 103-119.
  • « Entre la espada y la pared : nouvelles écritures engagées dans le roman espagnol contemporain », Langues néo-latines : Revue des langues vivantes romanes, n° 354, « Aspects du roman espagnol actuel (1990-2010) », septembre 2010, pp. 25-44.

BOUJU Emmanuel

  • Réinventer la littérature: démocratisation et modèles romanesques dans l’Espagne post-franquiste, préface de Jorge Semprún, Toulouse, PUM, mars 2002.
  • La transcription de l’histoire. Essai sur le roman européen de la fin du vingtième siècle, Rennes, PUR “Interférences”, janvier 2006.
  • « Ce “sujet à éclipses” qu’on dit démocratique. Fiction collective et mémoire partagée » in Démocratie et littérature. Expériences quotidiennes, espaces publics, régimes politiques, sous la direction de Philippe Roussin et Sebastian Veg, Communications, n°99, vol. 2, 2016, pp. 109-121.

Direction de publications :

  • “Ecrire après les totalitarismes (1945-1995)”, n° spécial 282, Revue de Littérature Comparée, Paris, Didier-Erudition, avril-juin 1997.
  • L’engagement littéraire, Rennes, PUR “Interférences” / Cahiers du Groupe phi, mars 2005.
  • Avec A. Gefen, G. Hautcœur, M. Macé, Littérature et exemplarité, Rennes, PUR “Interférences” / Cahiers du Groupe phi, novembre 2007.
  • L’autorité en littérature, Rennes, PUR “Interférences” / Cahiers du Groupe phi, décembre 2010.
  • Avec E. Apter, La fiction politique, dossier paru en ligne dans la revue Raison publique, printemps 2014. Disponible sur Raison publique.
  • Fragments d’un discours théorique. Nouveaux éléments de lexique littéraire, Éditions Nouvelles Cécile Defaut, 2016.

ESCANDE Yolaine

  • « Encre », in Alain Montandon (dir.), Dictionnaire littéraire de la nuit, 2 vol., Paris, Honoré Champion, 2013, vol. 1, pp. 421-433.
  • « Chinese Visual Studies » (en anglais), in Gustav Frank, James Elkins, Sunil Manghani (éds.), Farewell to Visual Studies, Pennsylvania State University Press, The Stone Art Theory Institute, vol. 5, 2015, pp. 238-240.

Direction de publications :

  • avec Johanna Liu (dir.), Culture du loisir, art et esthétique, Paris, You-Feng, 2010.
  • avec Vincent Shen et Li Chenyang (dir.), Inter-culturality and philosophic discourse, Cambridge, Cambridge SP, 2013.
  • avec Johanna Liu (dir.), Identity, Aesthetics, and Literary Interpretation (en anglais et en chinois), Universitas, Monthly Review on Philosophy and Culture (référencée Arts and Humanities Citation Index) n° 430, mars 2010, Taipei, 188 p.
  • avec et Johanna Liu (dir.), Cultural Transmission, Art, and Aesthetics (en anglais et en chinois), Universitas, Monthly Review on Philosophy and Culture (référencée Arts and Humanities Citation Index) n° 449, octobre 2011, Taipei, 188 p.
  • avec Johanna Liu (dir.), Universality, Artist, and Aesthetics (en anglais et en chinois), Universitas. Monthly Review on Philosophy and Culture (referencée Arts and Humanities Citation Index) n° 486, novembre 2014, Taipei, 188 p.
  • avec Johanna Liu (dir.), Author, Authorship, and Aesthetics (en anglais et en chinois), Universitas. Monthly Review on Philosophy and Culture (referencée Arts and Humanities Citation Index) n° 498, novembre 2015, Taipei, 202 p.

GALLEGO CUIÑAS Ana

  • “Balas, whisky y cigarrillos: Onetti en España” in Acerca de Juan
    Carlos Onetti, Centro Virtual Cervantes, 2009. Disponible sur cvc.cervantes.
  • Entre la Argentina y España. El espacio transatlántico de la narrativa
    actual, Madrid, Iberoamericana-Vervuert, 2012.
  • “El lugar de Saer en el espacio literario español (Algunas notas)” in Ilse
    Logie (ed.), Juan José Saer. La construcción de una obra, Sevilla, Editorial de la Universidad de Sevilla, 2013, pp. 39-54.
  • “Literatura y mercado global en español”, Ínsula, n° 813, 2014. Coordinadora del número monográfico.
  • “Literatura y economía”, Cuadernos del CILHA, n° 21, 2014. Coordinadora del número monográfico.
  • “Los estudios transatlánticos a debate”, Puentes de crítica literaria y cultural, n° 2, 2014, pp. 4-10.
  • “Padura en España”, Cuadernos Hispanoamericanos, n° 768, 2014, pp. 89-100.
  • “Comienzos de la novísima novela argentina (2001-2011)”, Hispamérica, n° 130, 2015, pp. 3-14.
  • “Comienzos latinoamericanos de la narrativa actual en España”, Ínsula, n° 835-836, 2016, pp. 47-50.
  • “El boom en la actualidad: las literaturas latinoamericanas del siglo XXI”, Cuadernos hispanoamericanos, n° 803, 2017, pp. 50-62.
  • “La Alfaguarización de la literatura latinoamericana: autor y mercado en
    Sudor de Alberto Fuguet” in Pablo Brescia y Oswaldo Estrada (eds.), Our America? Past and Future of the New Latin American Fiction, Valencia, Editorial Albatros, 2017.
  • “Democracia, crítica y ficción: los casos de Vila-Matas y Piglia” in Philippe Roussin, Anne-Laure Bonvalot y Anne Laure Rebreyend (eds.), Literaturas y
    transiciones democráticas, Zaragoza, Editorial Universidad de Zaragoza. A paraître.

GLYNN Dominic

  • “War Remembered on Stage as Reims Stages Europe: Festival Report”, European Stages, vol. 10, n° 1, 2017. Disponible sur europeanstages.
  • (Re-)Telling Old Stories: Peter Brook’s Mahabharata and Ariane Mnouchkine’s Les Atrides, Bruxelles: Peter Lang, 2015, 144 p.
  • “Reloading the Canon: Ariane Mnouchkine’s Les Atrides“, New Zealand Journal of French Studies, vol. 36, n° 1-2, 2015, pp. 7-18.
  • “Opposing Forces: Distance and Proximity in Peter Brook’s Mahabharata“, Irish Journal of French Studies, vol. 14, 2014, pp. 119-36.

GRIRA Sarra

  • Lecture des Mandarins de Simone de Beauvoir  à la lumière des événements de la “révolution” tunisienne, Paris : Presses de la Sorbonne Nouvelle, (à paraître).

HOLLAND Michael

  • « Politique » et « Contre le nihilisme » in Avant dire. Essais sur Blanchot, Paris, Éditions Hermann, 2015, pp. 135-220 ; pp. 223-279.
  • « Blanchot and Gandhi », Journal for Cultural Research 16:4, October 2012, pp. 393-417
  • « Quand l’insoumission se déclare: Maurice Blanchot entre 1958 et 1968 », Communications, n°99, vol. 2, 2016, pp. 55-68
  • Introductions au quatre volumes des Chronicles of Intellectual Life 1941-1944 de Maurice Blanchot, New York : Fordham University Press, 2014-2018 : Into Disaster (1941), pp. 1-7 ; Desperate Clarity (1942), pp. 1-14 ; A world in Ruins (1943), pp. 1-12 ; Death Now (1944) [forthcoming].

LEPERLIER Tristan

  • Une guerre des langues ? Les écrivains algériens pendant la « décennie noire » (1988-2003), Paris, CNRS éditions, à paraître en septembre 2018.
  • « Les écrivains algériens et l’expérience démocratique », in Communications, n° 99,  vol. 2, 2016, « Démocratie et littérature, Expériences quotidiennes, espaces publics, régimes politiques » (sous la direction de Philippe Roussin et Sébastien Veg), pp.145-158. Disponible sur Cairn.
  • « Algérie Littérature/Action : une revue autonome dans la guerre civile ? », in COnTEXTES, n° 16, 2015, « Crises politiques et champ littéraire » (dirigé par Bastien Amiel, Paul Dirkx et Mathilde Sempé), mis en ligne le 01 décembre 2015. Disponible sur Revues.

MCDONALD Peter D.

  • Artefacts of Writing: Ideas of the State and Communities of Letters from Matthew Arnold to Xu Bing, Oxford, 2017. Associated website : artefactsofwriting.com
  • The Literature Police: Apartheid Censorship and its Cultural Consequences, Oxford, 2009, pbk and etext 2010. Associated website theliteraturepolice.com
  • “On Strong Opinions: celebrity authors in the contemporary agora”, Celebrity Studies, 8:1, 2017, pp. 172-75.
  • “What about criticism ? : Blanchot’s Giant-Windmill”, in Literary Activism: A Symposium, ed. Amit Chaudhuri, Boiler House Press, 2017, and forthcoming OUP India.
  • “Quelle littérature ? Quelle démocratie ? Quel espace public?”, Communications, n°99, 2016, pp. 123-31.
  • “That Monstrous Thing’: The Critic as Censor’”, in Censorship and the Limits Literary, ed. Nicole Moore, Bloomsbury, 2015.
  • “The Ethics of Reading and the Question of the Novel: The Challenge of J. M. Coetzee’s Diary of a Bad Year”, Novel, 43.3, 2010, pp. 483-99.
  • “Old Phrases and Great Obscenities: The Strange Afterlife of Two Victorian Anxieties”, Journal of Victorian Culture, 13.2, 2008, pp. 294-302.
  • “Ideas of the Book and Histories of Literature: After Theory?”, PMLA, 121.1, 2006, pp. 214-28.
  • “The Politics of Obscenity: Lady Chatterley’s Lover and the Apartheid State”, English Studies in Africa, 47.1, 2004, pp. 29-44.
  • “The Writer, the Censor, and the Critic: J. M. Coetzee and the Question of Literature”, Book History, 7, 2004, pp. 285-302.

OURA Yasusuke

  • (ed.), Fiction de l’Occident, fiction de l’Orient, Kyoto, IRH / Kyoto University, 2010.
  • (ed.), Fictionron eno izanai [Invitation aux théories de la fiction], Kyoto, Sekaishisôsha, 2013.
  • Taimenteki. Mitsumeai no ningengaku [Le Face à face. Une anthropologie du regard frontal], Tokyo, Cikumashobô, 2016.
  • (ed.), Nihon no bungakuriron. Anthology [Théories littéraires au Japon. Anthologie].
    Tokyo, Suiseisha, 2017.

ROUSSIN Philippe

  • « Introduction», Escribir la democracia. Literaturas y transiciones democráticas, sous la direction de Anne-Laure Bonvalot, Agnès Delage, Anne-Laure Rebreyend et Philippe Roussin, Madrid, Presses de la Casa de Velázquez, 2018, 12 p.
  • « Una larga transicion para decirlo todo », Escribir la democracia. Escribir la democracia. Literaturas y transiciones democráticas, sous la direction de Anne-Laure Bonvalot, Agnès Delage, Anne-Laure Rebreyend et Philippe Roussin, Madrid, Presses de la Casa de Velázquez, 2018, 13 p.
  • « Qu’est-ce qu’une crise du langage ? Première Guerre mondiale et transformation du littéraire », Revue des sciences humaines, Lille, n° 326, Écrits de guerre. Laboratoires esthétiques, textes réunis par Hélène Baty-Delalande et Maxime Decout, 2017, pp.17-36
  • «Tout dire ou le gouvernement de la langue », Communications n° 99, « Démocratie et Littérature Expériences quotidiennes, espaces publics, régimes politiques », numéro dirigé par Ph. Roussin et S. Veg, 2016, pp. 69-93
  • « Littérature et démocratie : état des lieux (1980-2015) », Contemporary French & Francophone Studies : Sites, volume 20, issue 3, 2016, Routledge, pp. 411-419. Disponible en ligne.
  • « Journées du quotidien », Critique, éditions de Minuit, n°827, avril 2016, pp. 351-363
  • « Démocratie de la fiction », Fixxion, n° 6, 2013, pp.17-25. Disponible sur Fixxion.
  • « Littérature et démocratie : quelques interprétations et paradigmes critiques depuis vingt ans », in J. Bessière (dir.), Littératures d’aujourd’hui: contemporain, innovation, partages culturels, politique, théorie littéraire, Paris, Honoré Champion, 2011, pp. 141-161
  • « Valéry : littérature, idolâtrie, fictions et démocratie », Modernités, n° 31, textes réunis par Dominique Rabaté, Bordeaux, Presses de l’Université de Bordeaux, 2010, pp. 63-82
  • « L’économie du témoignage », Communications, n° 79, « Des faits et des gestes. Le parti pris du document, 2 », numéro dirigé par J.-F. Chevrier et Ph. Roussin, 2006, pp. 337-363.
  • « Orwell, l’anti-utopie de l’homme ordinaire », Communications, n° 71, « Le parti pris du document. Littérature, photographie, cinéma et architecture au XXe siècle », numéro dirigé par J.-F. Chevrier et Ph. Roussin, 2001, pp. 105-141.